La catastrophe du Mont-Granier

20/08/2014 17:58

La catastrophe du Mont Granier   { Poésie }


En 1856, l'Académie Royale de Savoie proposait comme sujet de son concours de poésie "La chute du Mont Granier" et les légendes qui s'y rattachaient.. Alfred Puget concourut et son poème "La chute du Mont Granier" fut couronné le 31 juillet 1856.
  
Un extrait tiré du Chant III Orgie au monastère - Chute du Mont-Granier

 

Et le Granier cédait aux coups des mauvais anges,
Et ses flancs déchirés, en terribles lavanges
Bondissaient, écrasant cloître, hameaux, cité :
Pour tout un peuple, hélas ! s'ouvrait l'éternité.
Les démons, dans leur rage ardente, inassouvie,
Entassaient les rochers sur la salle d'orgie,
Et, broyant sous leur poids et les os et les chairs,
Emportaient des maudits l'âme au fond des enfers.
Et le torrent toujours reculait ses limites,
Quand la Vierge entendit le vœu des cénobites,
Au pied de son autel priant dévotement !
0 miracle du ciel ! l'affreux écroulement
S'arrête.... Et c'est en vain que leur prince sans cesse
Excite les démons à l’œuvre vengeresse :
« Passez outre, passez, ministres de courroux !...
Nous ne pouvons, la Noire est plus forte que nous !... »
Et Satan, à ce nom, recule d'épouvante,
Sur les moines la Vierge étend sa main puissante,
L'enfer est englouti dans le sol entr'ouvert,
Et le grand champ de mort reste sombre et désert !!!
 

 

 

Lien pour télécharger l'ouvrage provenant de la bibliothèque numérique Gallica - BNF : http://www.calameo.